CONCOURS : Trouvez qui va gagner le Tour 2020 et gagnez une tenue de vélo

Nos conseillers sportifs vous donnent leurs pronos pour le Tour 2020

Le Grand Départ approche ! Prévu pour le samedi 29 août, nous n’avons jamais été aussi proche. Dans le contexte actuel, et à cause de la crise du Covid-19, le Tour de France a été reporté du 29 août au 20 septembre. Tous les grands noms seront au rendez-vous au départ de Nice pour ce qui sera, comme chaque année, la grand messe du vélo. Cette année, au Btwin Village, on a décidé de vous faire plaisir.

Devinez qui parmi Pinot, Bernal, Roglic et compagnie finira sur le podium. Qui arrivera à détrôner Sagan dans sa course au maillot vert, ou quel outsider va remporter le maillot à pois et quel espoir de demain ira chercher le maillot blanc ? On est sympa, on vous laisse toute la semaine pour y réfléchir. Fin du concours dimanche 30 août à 23h59.

Pour le meilleur d’entre vous, il y a une tenue de vélo (maillot + cuissard) à gagner. Pour vous aider dans votre choix, on a demandé à vos supers conseillers sportifs du magasin, quels étaient leurs avis sur toutes ces différentes questions. A vous de voir si vous souhaitez les suivre ou pas. Bonne chance à tous !

le concours est désormais clos. Les résultats seront publiés à l’issu du Tour.

MAILLOT JAUNE : Un podium joué d'avance ?

Trois. Il y a 3 noms qui se dégagent pour la victoire finale. Egan Bernal, tenant du titre sortant, Thibaut Pinot, hauteur d’une bonne rentrée depuis la reprise des courses et Primoz Roglic, impressionnant de facilité sur le Dauphiné avant son abandon. Mais attention à ne pas enterrer trop vite les outsiders. Tom Dumoulin est plus qu’un leader de rechange. Quintana remet le nez à la fenêtre, Landa libéré du travail de lieutenant se montrera-t-il à la hauteur, sans oublier l’inusable Valverde toujours prêt à jouer les troubles fêtes. Bref, le plateau est ultra relevé, et cela promet de belles batailles sur les routes de France.

 

 

C’est difficile de rester objectif car en tant que français, on rêve tous d’une victoire française et que Thibaut Pinot puisse lever les bras sur les champs. La concurrence sera très rude mais dans cette saison si particulière, il n’y aurait rien d’étonnant à voir des surprises. Donc ok, on va se mouiller et se la jouer franchouillard mais nous on met Thibaut en jaune à Paris, pour qu’il puisse prendre sa revanche sur le destin. Sur le podium on vous conseille Roglic en 2 au vu de sa forme et à la force collective de son équipe. Nous mettons Bernal en 3 car il a montré quelques signes de faiblesses sur le Dauphiné.

MAILLOT VERT : Sagan est-il imbattable ?

Peter Sagan n’a pas levé les bras en 2020. Est-ce là le signe que le “géant vert” est hors du coup ? Méfiance. Car le septuple vainqueur du classement par point sais surprendre son monde. Malgré tout, on espère que cette année il aura un peu plus de concurrence que par le passé. Un coureur comme Wout Van Aert aura-t-il la liberté nécessaire pour aller contester le slovaque ? Rien n’est moins sur vu les ambitions de son équipe au général. Qui parmi les sprinters a montré suffisamment de régularité pour donner des garanties ? Personne. Affaire à suivre.

 

 

Depuis la reprise de la saison et même depuis le début de l’année, Peter Sagan n’est plus impérial. Soit il est réellement hors de forme, soit il se préserve pour le Tour. Nous on est pas trop décidé à croire en lui cette année. On va tenter un véritable coup de bluffe et choisir un pur sprinter pour renouer avec les traditions du maillot vert. Alors certes le parcours ne s’y prête absolument pas, mais on voit bien Caleb Ewan être bien placé au classement final. La bombe australienne devrait réussir à saisir les opportunités pour briller et par conséquent jouer placer dans la quête du vert !

MAIllot à pois : BARDET défendra-t-il son bien ?

Romain Bardet l’annonçait en début de saisons, il ne comptait par courir le Tour cette année. Mais la crise étant passé par là, il a décidé de revoir son programme et de finalement s’aligner sur la plus belle course du monde. Avant de partir vers d’autres horizons du côté de la Sunweb, il ambitionnera avant tout de chasser les étapes afin de lever les bras. Par conséquent, jouera-t-il les poids en prenant les échappés ? Dans tous les cas, les candidats ne manqueront pas à sa succession. Surtout du côté français avec Alaphilippe, Rolland, Calmejane, Barguil, tous à même d’aller attraper les échappées et pourquoi pas jouer les pois par la même occasion. A moins que les cadors ne décident de jouer la gagne au sommet des grands cols, auquel cas, le vainqueur du maillot sera à coup sur parmi les grands noms.

 

 

C’est toujours difficile de choisir un potentiel vainqueur du maillot à pois. Généralement c’est un coureur qui aura fait beaucoup de kilomètres devant. Un véritable baroudeur, à l’aise en montagne, mais également capable d’enchaîner les efforts tout au long des 3 semaines de course. Ce maillot reste une tradition bien française. L’an dernier Romain Bardet s’est rabattu dessus n’étant pas à la hauteur de son objectif initial. Nous au magasin on voit bien un Mikel Landa se parer de pois. Pourquoi ? Car il nous semble trop court pour le général. Du coup, on le voit bien aller jouer les étapes et être présent aux avants postes pour tenter d’en claquer une dans un premier temps, et par conséquence, jouer le maillot.

maillot blanc : BERNAL seul au monde

S’il ne devait y en avoir qu’un cela serait lui. Egan Bernal n’a que 23 ans et le colombien, en tant que candidat à la victoire finale, est par ricochet le mieux placer pour conserver la tunique blanche déjà acquise l’an dernier. On a du mal à voir qui pourra venir jouer les troubles fêtes car cela voudrait dire que ce dernier serait forcément candidat au maillot jaune. Attention tout de même à Tadej Pogacar, révélation de la dernière Vuelta et qui le talent nécessaire pour jouer avec les costauds. Surtout au vu de sa forme sur le Dauphiné.

 

 

Sauf énorme surprise, ou chute ou abandon, ou défaillance, on voit mal comment le maillot blanc peut échapper à Egan Bernal. Favori 5 étoiles pour le maillot blanc, et certainement encore pour les 2 prochaines années. Si vous souhaitez jouer un coup de panache, pensez à Pogacar. Mais sinon là dessus il n’y a pas de débat.

SUpercombatif : qui d'autre qu'Alaphilippe ?

L’an dernier il a crevé l’écran par ses envolées et son abnégation pour conserver sa tunique jaune. Cette année Julian Alaphilippe a annoncé la couleur, il ne jouera pas le général. Bluff ou pas, la course nous le dira. Néanmoins, au vu du parcours il se muera quoiqu’il arrive en véritable dynamiteur du peloton. Et en véritable chasseur d’étape, nul doute qu’il ira jouer sa carte à fond dans les échappés. A moins que l’inépuisable Thomas De Gendt ne réalise encore des prouesses. Pour un nouveau podium protocolaire sur les champs ?

 

 

En un été il devenu le chouchou des français. Il a déclaré qu’il ne viserait pas le général cette année mais plutôt les victoires d’étapes. Et force est de constater qu’il y en a un paquet qui lui correspondent. S’il met ses promesses à exécution, il y a fort à parier qu’on le verra souvent à l’avant. Pour toute ces raisons, on vote Julian Alaphilippe, supercombatif pour le Tour 2020 !