Les 10 commandements de la sécurité

28 Août 2019A la une, BTWIN Village

Bonjour les sportifs !

Désolée de vous le rappeler mais c’est bientôt, très bientôt la rentrée. Fini les grandes vacances, il va falloir y retourner. Alors, on a pensé à vous et surtout aux cyclistes ou futurs cyclistes, ceux qui vont aller à l’école ou au travail en vélo. Voici 10 conseils sécurité pour ne plus avoir peur d’appréhender la ville.

1 : Ton casque tu mettras : on ne le répétera jamais assez mais cet accessoire dont vous vous passez trop souvent sauve des vies tous les jours, plusieurs fois par jours. Vous n’êtes jamais à l’abris d’une mauvaise chute (pour diverses raisons : pluie, perte du contrôle du vélo, etc), tomber de vélo peut être douloureux mais un coup à la tête peut-être mortel.

 

2 : Vu tu seras : En ville, rares sont les routes non éclairées. Et pourtant, les lumières sont indispensables. Toujours au moins une lumière blanche à l’avant et une rouge à l’arrière. Des vêtements clairs pour être vus de loin sont de mise. Des réfléchisseurs sur les roues et les pédales sont obligatoirs.

 

3 : Les vérifications de ton vélo tu effectueras : Avant de partir ou au moins plusieurs fois par semaine, vous devez vérifier l’état de serrage de vos freins et la pression de vos pneus. Vous ne partiriez pas en vacances sans le faire sur votre voiture alors pourquoi pas sur le vélo ?

 

4 : Attention à la pluie tu prêteras : Comme en voiture, il faut voir grand pour les distances de freinage et de sécurité avec les autres usagers de la route.

 

5 : Les portières tu éviteras : Vous avez le droit de vous écarter d’un mètre du trottoir pour éviter plus facilement une portière qui s’ouvre brusquement.

 

6 : La sonnette tu utiliseras : Comment ça vous n’en avez pas ? Foncez vous en procurer une. La sonnette est très utile pour prévenir votre arrivée. Vous vous sentez vulnérable ? Faites du bruit.

 

7 : À ta place tu resteras : la route est un espace de partage certes mais pour la sécurité, chacun doit rester à sa place. Vous n’iriez pas marcher sur une autoroute ? Et bien en vélo c’est pareil. Si les routes sont munies de pistes cyclables, vous devez les utiliser. Sur la route, en couple ou en famille c’est les un derrière les autres toujours dans le couloir prévu pour les vélos. Vous avez le droit de rouler à deux de front mais jamais plus, c’est complètement interdit (non vous n’êtes pas un peloton participant à une course nationale sécurisée). Et à deux, si un automobiliste se signale en klaxonnant, vous devez vous rabattre derrière ou devant l’autre cycliste. En obstruant la route vous pouvez déclencher des comportements dangereux de la part des automobilistes.

 

8 : Éviter les angles morts tu devras : il ne faut pas, jamais , surtout pour les gros véhicules comme les camions ou les bus, les dépasser par la droite, et encore moins à l’approche de carrefours ou de feux. Tenez vous à distance des poids lourds ou placez vous devant eux et non à côté d’eux ou derrière eux.

 

9 : Le gilet jaune tu porteras : loin d’être tendance et maintenant assez connoté, il n’en reste pas moins très utile pour être visible. Vous le mettez, vous roulez, vous l’enlevez. Nous rappelons que le ridicule ne tue pas et mieux vaut se faire remarquer que se faire écraser.

 

10 :  Ta vitesse tu adapteras : Comme pour les voitures, plus la vitesse est grande, plus le risque de vous faire de sérieuses blessures est grand. Nous préconisons :

  • Peu de feux, pas de bouchons : 14 à 20 km/h en moyenne.

  • Grande ville, circulation dense et feux réguliers : 12 à 14 km/h. Vous devez êtres prêts à freiner et être attentifs à ce qu’il se passe autour de vous, chose impossible lorsque vous roulez trop vite.

  • Bouchons, voies étroites : 8 à 10 km/h. Les voitures ralentissent vous aussi car les bouchons sont le lieu de gestes soudains (changements de voies etc). Ne vous amusez surtout pas à slalomer entre les voitures.